jumelle-malgre-moi

jumelle-malgre-moi

Mon histoire

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Je suis un de vous puisque je viens d'apprendre à 33 ans que nous avions dû être 2 dans le ventre de ma mère et que cet autre avait pu jouer un rôle important dans mes premiers jours de vie. Il a fallu que je rencontre plusieurs personnes (médecin traditionnelle chinois, kinésiologue, nathuropathe, art thérapeute) pour comprendre ce mal être constant qui vous colle à la peau. Je travaille doucement sur son deuil, il est devenu nécessaire pour que je puisse avancer. C'est encore difficile, je pleure souvent car je sais qu'il ne sert plus à rien de la chercher (je suis persuadée que c'est une présence féminine) qu'elle ne va pas venir du jour au lendemain frapper à ma porte, que je ne trouverai jamais mon double dans n'importe quelle relation, qu'effectivement je ne pourrai jamais être comprise à 100% puisqu'elle n'est plus là ... Parfois, je suis aussi très en colère contre elle car pendant toutes ces années j'ai perdu mon temps à vouloir à tout prix chercher quelqu'un qui ne viendrait pas. Mais petit à petit, je comprends la violence de ce que j'ai pu ressentir, la violence parfois de mes propos envers mon entourage sous prétexte qu'il ne me comprenne pas, que je ne suis pas si hors norme que çà, je me suis longtemps culpabiliser pour plein de choses mais c'est fini je veux en finir avec toute cette culpabilité qui vous empoisonne la VIE et qui vous empêche de profiter de la REALITE : l'amour que vous porte vos proches, les rires, les larmes ceux la sont bien REELS, ils font bien partis d'une situation VIVANTE, ils sont en VIE et nous aussi nous le sommes. Toutes vos histoires m'ont profondément touchées, je pense avoir trouvé en chacun de vous "ma petite famille", un groupe d'échanges et de partage qui me manquait, maintenant j'espère à ma manière pouvoir aussi aider les autres, le chemin est long, mais je sais que la lumière est au bout.Tôt ou tard, il faut faire ce deuil, accepter que l'autre n'est plus là, le voir plutôt comme une présence à côté de nous, comme un guide spirituel.
Je vous embrasse tous très fort. Au plaisir de vous lire.


Nanie.

1 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Nanie.

Bienvenue parmi nous. Votre histoire me touche, et on sent très bien que vous êtes prête à passer à autre chose. Comme je le suggère bien souvent, il est important de la laisser (puisque c'est une fille)" renaître" dans notre vie, pour faire son deuil, et pour enfin pouvoir vivre.
33 ans, je vais te tutoyer nous avons le même âge pratiquement!
Effectivement tout le reste, tout le monde autour de nous, est bien réel, bien vivant, mais pour nous, ce jumeau perdu sera toujours bien réel aussi, mais il vit à nos côtés différemment. Nous sommes les seuls à les aimer, je suis d'accord avec toi, ils sont nos guides, un allié précieux et nous devons trouver le côté positif de leur disparition brutale dans ce contexte là.
Tu vas voir que tu va te sentir mieux, moi, je vis depuis peu au singulier, et même si c'est douloureux parfois, ca fait du bien, mais je me souviens chaque jour, chaque soir, que je vis un peu pour elle, et que ma vie ne doit pas être gaspiller...
Au plaisir d'avoir de nouveau de tes nouvelles.
Administrateur du blog

Merci pour ton message. Cà me fait plaisir que tu ais répondu aussi vite. Ta formule "vivre au singulier" est très belle. Lorsque je veux dire, que ce qui nous entoure est bien réel, c'est parce que depuis des années je me suis senti totalement à côté de ma vie, jamais vraiment sûr de mes choix, comme si "quelqu'un" devait les approuver, à vouloir toujours faire plaisir aux autres sans pour autant que cela me conforte, à ne pas prendre pour moi les compliments qu'on pouvait m'adresser comme s'ils étaient destinés à "quelqu'un" d'autre que moi. Au début, on associe cela à un manque de confiance, à vouloir trop faire attention au regard de l'autre mais j'ai compris maintenant que c'était bien plus profond que cela. Et franchement tout cela commence à me peser, toute cette ambivalence dans mes émotions me fatiguent énormément.  As-tu des petites astuces au quotidien ou autre pour mieux vivre, te détacher de lui ou elle ? merci pour ton aide.


Nanie.

1 appréciations
Hors-ligne
Chère Nanie,
Des astuces pour mieux vivre au quotidien? En premier ce serait justement de ne pas te détacher d'elle, pas de suite en tout cas. Laisse toi le temps de la faire re naitre dans ta vie, accepte là. Ensuite accepte de la laisser en faisant ton deuil. Faire ton deuil, ne veut pas dire oublier et abandonner. Au contraire. Si tu veux vivre TA VIE, accepte le tout, accepte que tu n'es pas responsable de son départ, accepte cette partie de toi, et sa partie d'elle qui fait que ta vie est parfois vécue pour deux. Renseigne toi pour faire des constellations familiales, ou de l'hypnose. L'intégration mémorielle à très bien fonctionné pour moi. Je suis sûre que si tu arrives a faire le deuil, tu te sentiras plus libre de faire la vie qui te correspond. Au risque de passer pour folle, parle lui au quotidien, ca apaise, faute de mieux! Sois attentive au signe. Et je te souhaite de vivre toi aussi au singulier. Une bonne astuce, donne toi, comme but dans la vie, de vivre a fond pour deux, en L'honneur de la vie quelle n'a pas eu a tes côtés, ca marche très bien...
Administrateur du blog

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 64 autres membres